Éviter le burnout

Envie de vous retrouver ?

De devenir qui vous êtes vraiment ?

Mais, il y a des freins à cela…

 

Combien sommes-nous à nous laisser envahir par les autres ?
Par nos proches ?
Nos amis ?
Par notre employeur ?

 

Peu de gens échappent à ce problème et quand cela devient récurrent dans note quotidien, nous finissons par intégrer cela dans notre fonctionnement naturel, parce que le cerveau est un muscle.

Nous finissons par le muscler en ce sens, et cela donne ceci : je n’ose plus dire non, il/elle va être fâché, il/elle ne va plus m’aimer, il/elle va me tourner le dos, je risque ma place!

 

Les conséquences sont nombreuses:
-plus de temps pour soi,
-une course permanente pour aider tous ceux qui vous sollicitent

Sauf VOUS

À terme vous risquez un épuisement et un ras-le bol de tout !

Un burn-out !!
Mais il y a moyen de changer cela !

Éviter le burn-out avec l’equi-coaching

Vous ne savez pas ce qu’est l’equi-coaching ?
Ne vous en faites pas, j’ai été comme vous.
Je vous explique en détail cette approche du coaching

 

Grâce au cheval, en douceur, sans grand bouleversement.

 

Les chevaux sentent vos énergies, vous pouvez cacher vos réels sentiments à votre entourage mais pas avec eux.

Pendant la séance d’equi-coaching , nous irons à la recherche de ce qui permet cela car…

 

OUI, c’est possible,  sans faire mal et sans paraitre égoïste !

 

L’equi-coaching est là pour vous accompagner et vous aider à vous épanouir.

Au travers de ces rencontres, naitra une complicité avec le cheval qui se renforcera au fil du temps.
Cette complicité grandissante, est la clef de votre réussite.

 

N’ayez crainte, même si vous avez peur des chevaux, une relation de confiance et d’échange s’établira.

Vous en êtes capable alors sautez le pas !
Venez voir comment cette belle complicité avec les chevaux débutera et vous guidera…

 

Vous avez des doutes ?
Vous n’êtes pas obligés de nous croire sur parole.
Pourquoi ne pas faire confiance à ceux qui sont venus nous voir avant vous ?

 

You may also like

Leave a comment